Les tiques chez le chien

Les tiques sont des parasites mesurant quelques millimètres. Se nourrissant de sang, elles peuvent transmettre des maladies mortelles à votre animal. 

Voici quelques conseils pour retirer correctement une tique et éviter les différentes maladies qui s’ensuivent.

Les origines

Contrairement aux idées reçues, les tiques sont présentes tout au long de l’année. On les retrouve principalement dans les forêts, les pâturages, les herbes hautes et les arbustes. A l’inverse des puces, les tiques ne sautent pas. Elles montent ou se laissent tomber sur votre animal. Ensuite, elles le mordent pour lui sucer du sang durant quelques jours et se laisser tomber à nouveau pour trouver une autre proie.

Lors de vos balades quotidiennes avec votre animal, prenez l’habitude de lui inspecter le corps pour vérifier qu’une tique ne s’y est pas logée. Elles affectionnent particulièrement le tours des oreilles et le cou. Cependant, elles peuvent se nicher n’importe où sur votre animal.

Retirer correctement une tique

Lorsque vous détectez une tique (ou plusieurs) sur le corps de votre animal, il ne faut ni tirer dessus, ni l’écraser. Dans le premier cas, vous risquez de retirer le corps de la tique mais pas sa tête. Celle-ci sera donc encore accrochée à votre chien. Dans le second cas, on ne peut pas savoir si la tique est porteuse d’une infection. En l’écrasant, l’infection sera directement en contact avec le sang de votre animal.

La meilleure façon de retirer correctement une tique est d’utiliser une pince spécialement conçue à cet effet. Attrapez la tique par le côté et tournez dans le sens inverse des aiguilles d’une montre jusqu’à ce qu’elle se détache. Lorsqu’elle est extraite, désinfectez la plaie. Afin de limiter les risques d’infection, pensez à porter des gants. Si vous le pouvez, conservez la tique dans un petit bocal et apportez la à votre vétérinaire. Celui-ci l’analysera et pourra déterminer son espèce ainsi qu’une éventuelle infection. A savoir que seule la tique Ixodes Scapularis est porteuse de la maladie de Lyme.

Symptômes de la maladie de Lyme

La maladie de Lyme chez les chiens pour se manifester de 2 à 6 mois suivant la morsure de la tique. En voici les principaux symptômes : de la fièvre, une boiterie alternant d’une pâte à une autre, un gonflement articulaire et une perte d’appétit.

Dès l’apparition d’un des symptômes, consultez rapidement votre vétérinaire afin qu’il puisse prescrire à votre chien des antibiotiques.

Prévenir les morsures de tiques

Il existe des traitements préventifs chimiques à prendre sous forme de pipette ou oralement à donner tous les mois. Cependant, les molécules présentent dans ces produits sont puissantes et très invasives pour vos animaux. Ils comprennent même un risque pour les êtres humains qui ne doivent pas caresser leur animal pendant 48h suivant l’application du produit.

Le moyen le plus naturel reste d’éviter les endroits où vous savez que les tiques sont actives. Dans votre jardin, taillez les arbustes, coupez les herbes hautes et ramassez les débris végétaux. Prenez également l’habitude d’inspecter votre animal régulièrement.

 

NB : Tous les conseils prodigués ci-dessus sont à titre indicatifs et ne doivent en rien remplacer un rendez-vous chez un vétérinaire.

Image par Erik Karits de Pixabay

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Enquire now

Give us a call or fill in the form below and we will contact you. We endeavor to answer all inquiries within 24 hours on business days.